Les 3 Bhandas

LES TROIS BANDHAS


On peut traduire bandha par contraction ou verrou 'énergétique'.
Les bandhas sont au nombre de trois : Moolabandha, Üdhyana bandha, Jalandhara bandha
On apprendra à les travailler l'un après l'autre puis les trois en même temps.


MOOLABANDHA

C'est la contraction ou rétraction du périnée chez les hommes et des muscles du vagin chez les femmes.
Lorsque cette contraction est exécutée correctement le plancher pelvien remonte, il ne descend surtout pas.
Pour les femmes, cette contraction est facile à comprendre et à perfectionner.
Ce sont tous les muscles du vagin qu'il faut contracter (pour le fermer) jusqu'au col de l'utérus,
là se situe mooladhara chakra, le centre qui produit l'énergie interne.
Pour les hommes, c'est un peu plus compliqué, la contraction doit être aussi ressentie à l'intérieur du corps.
En la perfectionnant, on la ressent quelques centimètres à l'intérieur.
Cela, c'est la bonne contraction ou rétraction (il faut soulever le plancher pelvien vers l'intérieur du corps).

Les effets
En résumé, cette contraction stimule les fonctions éliminatrices et sexuelles,
elle augmente la production des hormones féminines ou masculines responsables entre autres de l'apparence physique
masculine ou féminine et de la psyché qui s'y rapporte.
Elle augmente la vitalité et la solidité physique.

UDHYANA BANDHA

Il est important d'avoir une bonne compréhension de ce bandha.
Udhyana c'est la rétraction de la paroi abdominale. Cette rétraction se fait sans contracter les abdominaux.
C'est sur ce point que certains achoppent :
ils s'évertuent à contracter les abdominaux pour rentrer le ventre, la contraction abdominale a pour conséquence
de rapprocher le pubis du sternum et d'abaisser la poitrine, C'est tout l'inverse qu'il faut faire.
Il faut monter et dilater la poitrine au maximum, ce qui allonge le ventre.
Lorsqu'il est bien allongé la rétraction peut être correcte.
Cette rétraction pour être totale doit se faire à poumons vides.
S'il reste un peu trop d'air dans les poumons la rétraction est limitée.
C'est la maîtrise d'Udhyana qui permet la réalisation notamment de Nauli. Lorsque le bandha est
bien placé le ventre est plaqué contre la colonne vertébrale et reste mou sans contractions.

Technique d'Udhyana bandha

Les effets
L'action de ce bandha se situe au niveau des organes du ventre : foie, pancréas, rate,estomac, reins, intestins et
aussi sur le diaphragme.
Il nettoie et tonifie tous ces organes, augmente l'assimilation, l'élimination et la vitalité par son action sur
les surrénales, maintient les organes à leur place et le ventre plat.

JALANDHARA BANDHA

C'est la pression du menton contre la gorge. C'est le bandha le plus subtil des trois,
le plus difficile à comprendre mais très facile à réaliser.
Les deux premiers se perfectionnent pendant quelques temps.
Une fois que Jalandhara est compris, il ne change plus.

Technique de Jalandhara bandha

C'est là, la subtilité de ce bandha.
C'est la pression de la langue qui bloque le mouvement respiratoire.
Si la pression est faible ou mal placée le souffle peut passer et le bandha n'agit pas.
On peut donc être physiquement bien placé mais avoir un Jalandhara inefficace.
Sans ce bandha, des quintes de toux violentes se produisent, la chaleur et la pression
sanguine dans le cerveau augmentent sérieusement, ce qui est nocif pour lui.
Il y a une autre façon de placer cette pression de la langue, commencez à déglutir,
puis avant de terminer la déglutition, pressez le menton contre la gorge.
Remarquez au début de la déglutition comment monte la langue vers l'arrière gorge et
le palais et comment elle se presse sur eux. Travaillez Jalandhara indépendamment des
autres techniques jusqu'à trouver le bon placer, c'est relativement facile.
Cela semble compliqué à la lecture mais c'est très simple, ne vous laissez pas impressionner.

Les effets
Régule le rythme cardiaque et le flux de sang dans le cerveau.
Stimule la thyroïde.
Equilibre et régénère le système nerveux.
Agit sur le chakra wishudhi qui harmonise la masse musculaire et assure l'immunité du corps.